Concert du 7 mai 2023

Concert
Orgue & Baryton

Dimanche 7 mai 2023 à 16h00
en la Collégiale Notre-Dame & Saint-Loup
à  Montereau-Fault-Yonne

Programme du concert


Orgue

Laurent Jochum
Titulaire des grandes orgues Cavaille-Coll de Saint Jean-Baptiste de Belleville.

Titulaire des grandes orgues Cavaillé-Coll de l’é glise Saint Jean-Baptiste de Belleville à Paris, où il succède à de grands musiciens comme Pierre Vidal, et de l’orgue de la chapelle du collège et lycée Saint-Louis-de-Gonzague, Laurent Jochum accomplit depuis plus de vingt ans une carrière particulièrement éclectique.

Originaire de Thionville, fils et petit-fils d’organiste liturgique, il découvre l’orgue dès son plus jeune âge. Il débute toutefois ses études musicales par l’apprentissage du piano avant de rejoindre la classe d’orgue de Raphaëlle Garreau de Labarre. Il poursuit son enseignement auprès d’André Stricker au conservatoire de Strasbourg, puis de Louis Robilliard à Lyon, où il obtient un premier prix avec félicitations à l’unanimité du jury et un premier prix de perfectionnement.

Il complète et enrichit sa formation auprès de professeurs de renom tels que Vincent Warnier, Jean-Charles Ablitzer, Jean Boyer ou encore Thierry Escaich.

Il est lauréat de plusieurs concours, notamment le concours international d’orgue de Lorraine et, en 1999, le grand prix d’orgue inter-conservatoires d’Angers nouvellement appelé prix Jean-Louis Florentz-Académie des Beaux-Arts, décerné par un jury que préside Thierry Escaich.

Depuis, Laurent Jochum se produit régulièrement, en récital ou avec diverses formations instrumentales et vocales, en France et à l’é tranger. Il a joué notamment à de prestigieuses tribunes à Paris (Cathédrale Notre-Dame, Saint-Etienne-du-Mont, La Madeleine, Sainte Clotilde), et en Province. Il est régulièrement l’invité de grands festivals tels que ceux de Bordeaux, Guîtres, Saint Rémy-de-Provence, Roquevaire, Saint-Malo, Thionville, Saint Bertrand de Comminges… 

A l’étranger, il est convié en République tchèque, Pologne, Angleterre, Suisse, Grèce, Italie, Azerbaïdjan, Oman, ainsi qu’au Luxembourg, au Canada et aux États-Unis. Il est également sollicité pour participer aux concerts d’inauguration et se produit avec des artistes renommés, l’organiste Vincent Warnier, la violoniste Marina Chiche, le sopraniste Fabrice di Falco, le baryton Philippe Brocard, du Chœur de l’Armée française.

Sa double formation en piano et orgue le conduit par ailleurs à être accompagnateur des petits chanteurs de Saint-Marc sous la direction de Nicolas Porte puis celui du chœur de l’Armée française en 2000.

Actuellement, il accompagne la maîtrise Saint-Louis-de-Gonzague de Sophie Chiu ainsi que les chœurs Francis Bardot (chœur d’enfants, jeune chœur et ensemble vocal d’Î le-de-France), ce qui l’amène à se produire au sein de très beaux orchestres (Orchestre Colonne, Orchestre Bel’Arte). Titulaire d’un CAPES de Musicologie, il lui tient à cœur de consacrer une partie de sa vie musicale à des activités pédagogiques. Professeur d’é ducation musicale dans un collège parisien, il multiplie les projets et initiatives à l’adresse des plus jeunes.

Servi par une excellente technique, son répertoire s’é tend de la musique baroque aux grands chefs d’œ uvres contemporains, en passant par la musique romantique et symphonique du XIXe siècle, dont il a effectué des enregistrements salués par la critique. 

Site Internet : Laurent Jochum

Baryton

Philippe Brocard
Baryton du Chœur de l’Armée française.

Philippe Brocard découvre la musique grâce au piano dès l’â ge de 5 ans. Après avoir successivement travaillé avec Claire Delcros et Denise Rivière, il participe à des Masters classe, notamment avec François René Duchable.

Il remporte plusieurs prix dont le Prix du meilleur interprète masculin au Concours international ARMEL OPERA en Hongrie présidé par Raymond Duffaut. Dans le cadre de cette compétition, il est invité par le Center for Contemporary Opera (CCO) à se produire à New York ainsi qu’à  l’Opéra National de Szeged (Hongrie) pour y interpréter le rôle-titre de Jay dans l’opéra de William Mayer : a death in the family, opéra qui remporta également le prix du public ARTE. En 2013, il remporte le 1er prix au Concours international d’Opérette de Marseille en catégorie duo, ainsi que le prix du public et le grand prix d’honneur de la ville de Marseille. En 2014, il remporte à l’unanimité le 1er prix Homme de ce même concours.

On a également pu l’entendre interpréter en soliste de Chant des Partisans à l’occasion du défilé du 14 juillet 2006 sur les Champs-Élysées.

A la scène, il interprète Figaro (Barbier de Séville de Rossini), les Carmina Burana, Belcore (l’É lixir d’Amour de Donizetti), Don Giovanni (Don Giovanni de Mozart avec la Mozart Gessellschaft de Dortmund), Papageno (la Flûte Enchantée), le Comte (les Noces de Figaro), Marcello (la Bohème), le Baron de Gondremack (la Vie Parisienne d’Offenbach) aux estivales en Puisaye, Jupiter (Orphée aux Enfers), le Comte Oscar (Barbe Bleue), Agamemnon (la Belle Hélène), Brissac (Les Mousquetaires au couvent de Varney), dans le cadre des Estivales en Puisaye, John Sorel (Le Consul de Menotti avec l’orchestre Pasdeloup dirigé par Inaki Encina Oyon, Falstaff (Faslstaff de Salieri) avec l’Ensemble Diderot, Escamillo (Carmen), Don Juan (Violettes Impériales) de Vincent Scotto… et ce dans beaucoup de théâtres et opéras internationaux : Théâtre du Châtelet, Opéra d’Avignon, Opéra de Reims, Grand Théâtre d’Angers, la Philarmonie de Paris, Opéra de Massy, Konzerthause de Dortmund, Centre d’Opéra Contemporain de New York, théâtre de l’Athénée (Paris), Opéra National de Szeged (Hongrie), musée National de Pékin, Opéra de Shanghaï, the Symphony Hall d’Osaka… 

Soliste avec l’orchestre de la Garde Républicaine sous la direction de François Boulanger, il se fait remarquer notamment par ses interventions régulières lors des diners d’É tat au Palais de l’É lysée. Tout au long de son parcours, Philippe suit les conseils d’Hanna Schaer, Jean Philippe Lafont, Rémi Gousseau, Denise Duplex, Mariam Sarkissian, Cyril Diederich…

Il est également Directeur artistique des Estivales en Puisaye (Festival de musique classique dans l’Yonne). En 2017, il est élevé au rang de chevalier de l’ordre des Arts et Lettres.

Parallèlement à sa carrière de chanteur, il est pianiste et co-compositeur de la musique de scène de la pièce « le Crime de l’orpheline »  déjà joué en 2016 au théâtre du Ranelagh (Paris) et au festival d’Avignon (La Luna) avec Florence Andrieu et Flannan Obé mise en scène par Philippe Lelièvre. Depuis 2011 il est le pianiste des Swinging Poules (théâtre de l’Essaïon, Grand point Virgule, L’Alhambra…), il accompagne également Florence Andrieu dans son spectacle « Pas vue Ni connue », ainsi qu’Estelle Danière dans « Passage en Revue »  au théâtre des Feux de la Rampe.

Site Internet : Philippe Brocard

Concert du 10 avril 2022

Concert Orgue, Flûte à bec, Hautbois et Soprano

par l’ensemble :
Le jardin de musique

le dimanche 10 avril 2022 à 16h00
en la Collégiale Notre-Dame & Saint-Loup
à Montereau-Fault-Yonne

Entrée gratuite
Pass vaccinal et masque*
(* selon les recommandations en vigueur à la date du concert)

 

Un concert pour célébrer l’orgue de la Collégiale Notre-Dame et Saint Loup  de Montereau-Fault-Yonne le 10 avril prochain

L’Association des Amis de la Collégiale de Montereau organise chaque année à l’automne un concert mettant en valeur l’orgue de notre église, mais cette année elle a souhaité honorer cet instrument dès le printemps, notamment pour marquer la fin d’importants travaux de rénovation entrepris par la Ville de Montereau. Des travaux lourds qui redonnent son lustre à cet instrument, apprécié par le public et par les nombreux grands organistes qui se produisent avec lui depuis plusieurs années.

Le 10 avril prochain, le dimanche dit des Rameaux pour les chrétiens, une semaine avant Pâques, quatre musiciens vont présenter un programme consacré à la musique baroque des cours d’Europe.

Cette période des XVII et XVIIIe siècles est faste pour tous les arts, mais tout particulièrement pour la musique. Toutes les cours se disputent les plus grands musiciens du temps et font retentir des musiques flamboyantes, colorées, rythmées, dans les palais ou les églises. La vie y est célébrée avec des œuvres qui aujourd’hui encore touchent tous les publics et semblent même avoir repris des couleurs et de la vie avec les nouvelles générations de musiciens fidèles à la lettre et à l’esprit de ce répertoire inépuisable.

Dans cette collégiale, ce sont quatre formidables musiciens, regroupés dans l’ensemble Le Jardin de Musique, qu’ils ont fondé en 2003, qui interprèteront des partitions des plus grands compositeurs que sont notamment Vivaldi, le prêtre roux vénitien aux 500 concertos et à la richesse d’inspiration mélodique inépuisable, de Bach, considéré comme une des figures les plus importantes de l’histoire de la musique occidentale, si ce n’est LA plus importante, et de son grand contemporain Telemann, qu’on redécouvre toujours avec ravissement. Le public pourra apprécier la splendeur d’un programme destiné à émouvoir et à plaire, comme il le faisait dans la vie des cours de toute l’Europe. Les quatre musiciens du Jardin de Musique sont Béatrice Delpierre et Jean-Noël Catrice, flûtistes, que les Monterelais connaissent bien, car ils ont formé des centaines d’élèves du Conservatoire municipal tout en poursuivant une brillante carrière internationale, marquée, entre autres, par leurs collaborations avec le grand Jordi Savall. La soprano Marie-Hélène Finot, après de brillantes études, s’est consacrée à la musique sacrée, ce qui la conduit à être chantre soliste de la basilique de Lisieux. Enfin, à l’orgue, Pippa Schönbeck, après ses études à Vienne (Autriche), a rejoint notre pays et s’y est établie, en voisine de Montereau, puisqu’elle est titulaire du grand orgue historique de l’église Saint-Jean-Baptiste de Nemours.

Un quatuor de musiciens exceptionnels pour un programme à apprécier dans la nef de cette magnifique collégiale.

 

Programme du concert :

 

LE JARDIN DE MUSIQUE se compose de :

Marie-Hélène FINOT, soprano
Béatrice DELPIERRE, flûtes à bec et hautbois baroque
Jean-Noël CATRICE, flûtes à bec
Pippa SCHÖNBECK, orgue

Biographie des concertistes :

Pippa SCHÖNBECK, orgue

Pippa Schönbeck a étudié à l’École Supérieure de Musique de Vienne (Autriche), où elle a obtenu le diplôme d’organiste concertiste dans la classe du maître Michael Radulescu.

Elle vient ensuite en France se perfectionner avec Jean Boyer (Prix de Perfectionnement d’orgue du Conservatoire National de Région de Lille) et avec Noëlle Spieth (Prix de Perfectionnement de clavecin du Conservatoire National de Région de Paris).

Titulaire du grand orgue historique de Nemours et de St-Pierre les Nemours, elle donne de nombreux concerts en tant que claveciniste et organiste, en récital solo en France et à l’étranger (Allemagne, Autriche, États-Unis, Israël, Suisse, République Dominicaine…), ou avec différents ensembles, dont Les Verseaux du Loing et Le Jardin de Musique.

Elle enseigne à l’École de Musique des Bords du Loing, au Conservatoire Municipal de Villeneuve sur Yonne et au Conservatoire de Veneux les Sablons.

Marie-Hélène FINOT, soprano

Dès son plus jeune âge, Marie-Hélène Finot se prend de passion pour le chant choral et rentre à 12 ans dans la classe de chant du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Calais. Après l’obtention de son baccalauréat option musique elle poursuit ses études à Paris et entre dans le Chœur et Orchestre Universitaire de Paris IV-Sorbonne sous la direction de Denis Rouger. Après avoir obtenu sa licence de musique-musicologie, elle intègre la faculté de Lille pour passer son Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant.

Elle poursuit un cursus de direction de chœur dans les classes et stages de Philippe Caillard, Denis Rouger, Philippe Mazet et Ariel Alonso. En 2018, elle obtient à Calais son Certificat de Fin d’Études Musicales de chant dans la classe de Mariam Guéguétchkori Ballet-Baz, avec un programme autour du chant sacré. Elle choisit alors de se spécialiser dans la musique liturgique et, entre 2019 et 2021, occupe le poste de chantre soliste de la Basilique de Lisieux.

Béatrice DELPIERRE, flûte et hautbois

Après une licence de musicologie et un Diplôme de flûte à bec et de hautbois, elle entre en 1987 à la Schola Cantorum de Bâle où elle étudie le hautbois baroque et les instruments à anche de la Renaissance auprès de Michel Piguet. Elle rejoint alors la Compagnie Maître Guillaume avec laquelle elle travaille pendant 12 ans sur les musiques de danse de la Renaissance pour des bals, spectacles et enregistrements. Parallèlement à son activité d’enseignante, elle joue désormais le hautbois baroque et la flûte à bec dans des orchestres comme La Simphonie du Marais (dir. Hugo Reyne), Le Poème Harmonique (dir. Vincent Dumestre) ou Le Parlement de Musique (dir. Martin Gester), et les instruments à anche de la Renaissance au sein des ensembles Dulzainas, The Orchestra of the Renaissance (dir. Richard Cheetham), Huelgas Ensemble (dir. Paul van Nevel) et Hesperion XXI (dir. Jordi Savall), avec lesquels elle participe à de nombreux concerts et enregistrements en France et à l’étranger.

Elle a fondé en 2003 l’ensemble Le Jardin de Musique avec Jean-Noël Catrice, et enseigne la flûte à bec au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Bourg-la- Reine / Sceaux.

Jean-Noël CATRICE, flûte

Elève de Pierre Paubon, il obtient en 1973 un Prix d’Excellence de l’Union des Conservatoires de la région parisienne, et se perfectionnera par la suite auprès de différents maîtres: Michel Piguet pour la flûte à bec à la Schola Cantorum de Bâle et Lorenzo Alpert pour les instruments à anche de la Renaissance au Centre de Musique Ancienne de Genève.

En 1989 et 1991, Il obtient successivement le diplôme d’Etat puis le Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de flûte à bec, instrument qu’il a longtemps enseigné au conservatoire de Montereau-fault-Yonne et, plus longtemps encore, au Conservatoire de Bourg-la-Reine / Sceaux.

Sur scène, il a joué avec différents ensembles de musique ancienne dans des concerts, spectacles ou enregistrements et parcouru le monde et ses alentours avec Les Ménestriers, La Compagnie Maître Guillaume, l’Ensemble Dulzainas ou Hesperion XXI. Depuis 2003, il joue avec le Jardin de Musique qu’il a fondé avec Béatrice Delpierre.